Sélectionner une page

Il arrive que des symptômes apparaissent de manière inexpliquée, sans avoir de raison apparente. Il est alors important de prendre en considération ces signaux de souffrance psychologique et/ou physique avant qu’ils ne s’aggravent. C’est là que la geopractie et la géobiologie entrent en jeu. Ces approches ont pour mission de détecter les rayonnements verts négatifs et de rééquilibrer le réseau électromagnétique terrestre afin de ne pas souffrir de ces anomalies géomagnétiques. Nous vous proposons de découvrir quelques-uns des symptômes pour lesquels la geopractie pourrait être indiquée.

#1 Les troubles du sommeil

Si vous rencontrez des difficultés à vous endormir ou des insomnies fréquentes (sans motif évident) alors que vous n’en souffrez pas lors d’un déplacement par exemple, il est fort probable que la géobiologie puisse vous venir en aide !

C’est également le cas si vous ressentez une profonde sensation d’épuisement lors de votre réveil. Il arrive en effet que, malgré une « bonne » nuit, vous ne puissiez pas sortir de cet état semi-comateux pendant au moins 1 heure.

#2 Les douleurs nocturnes

Il peut arriver qu’une forte douleur vous réveille pendant la nuit : crampe, douleur articulaire, spasme musculaire, mal de dos, migraine… Si la raison n’est pas accidentelle ou liée à une pathologie, il est alors conseillé de faire appel à la géopractie afin de placer votre lit dans une « zone neutre ». Vous constaterez alors rapidement une amélioration de votre sommeil et la disparition de ces douleurs handicapantes.

#3 Les pathologies et les maladies

Les perturbations géomagnétiques peuvent avoir un impact direct sur notre santé. Ainsi, vous pouvez constater une irrégularité de votre rythme cardiaque alors que vous êtes tranquillement allongé sur votre lit. Le déplacer en « zone neutre » peut jouer sur votre rythme cardiaque.

Par ailleurs, si vous êtes trop exposé à des ondes négatives, des maladies peuvent apparaître. Votre santé se dégrade alors rapidement et l’intervention d’un géobiologue peut contribuer à limiter le risque de rechute.

Enfin, si votre lit est placé à la verticale d’un cours d’eau souterrain, vous risquez de souffrir d’énurésie. Autrement dit, vous allez vous lever à de nombreuses reprises pour uriner.